logiciel de design

Quel logiciel de design est fait pour moi ?

by | Dec 10, 2020 | Design | 0 comments

Inscription par email

Adobe a mis en place plusieurs logiciels de PAO, la Creative Suite.

Mais quelles sont les fonctionnalités ?

Quel logiciel de design correspond le mieux à mon besoin ?

Photoshop

Voici le logiciel le plus utilisé par les graphistes : PHOTOSHOP !

A utiliser pour presque tous vos projets (ses petits frères Illustrator et InDesign sont utilisés pour le reste) !

Photoshop est un logiciel de design, d’édition d’image, il est pensé pour la retouche photographique, mais aussi pour créer une affiche, donner vie à une illustration, simuler d’une image en 3D et bien sûr, maquetter un site Internet.

Les seules limites vous allez rencontrer sont votre imagination et votre talent.

Par contre si l’un de vos clients vous demande de réaliser un flyer en A3 avec son logo que vous avez composé sur Photoshop sous un autre format, vous devez utiliser Illustrator

Illustrator

Illustrator, comme son nom l’indique, est un logiciel d’illustration.

Cet outil permet de créer des images vectorielles.

Mais qu’est qu’une image vectorielle ?

Une image vectorielle est une image numérique composée d’objets géométriques et de primitives géométriques (segments de droite, arcs de cercle, courbes de Bézier, polygones, etc.), qui sont définis chacun par différents attributs et auxquels on peut appliquer différentes transformations.
Le point fort de l’image vectorielle est qu’elle ne perd pas en qualité quand on la modifie, ou qu’on l’agrandit. C’est un outil qui s’adapte donc à tous les formats. En général, Illustrator est utilisé pour la réalisation d’un logo.

InDesign

Le léger défaut de Photoshop est la mise en page, mais heureusement que son frère Indesign est là pour remédier à cela.

Découvrir le monde d’InDesign, c’est rentrer dans un monde de marges, de millimètres, de bords perdus, tout ce qui est indispensable pour un imprimeur.

Sur InDesign tout est optimisé pour vous accompagner dans la réalisation de documents destinés à l’impression.

Le gros plus d’InDesign est de proposer des options d’exportation de fichiers, complètes et pensées pour le tirage professionnel, dans le respect des normes et des standards de l’imprimerie.
Mais attention, InDesign est aussi conseillé pour les compositions sur les écrans.

En revanche, le point faible d’InDesign est qu’il dépend de Photoshop et Illustrator pour réaliser les retouches et les dessins vectoriels, mais les passerelles entre ces trois logiciels sont assez faciles à emprunter quand on commence à maîtriser le fonctionnement Adobe.

Formez-vous à la suite Adobe Créative !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Articles recommandés